Les livres du défi 2010-2011

Le thème choisi cette année est la différence. Voici la sélection pour cette année 2010-2011:

Deux mains pour le dire de Didier Jean et Zad 

Résumé : "Manuel a une mauvaise surprise à la rentrée: son meilleur ami a déménagé et la fille des nouveaux locataires, Lisa, ne répond même pas lorsqu'on lui parle. Pourtant, Manuel entamera avec elle un dialogue où les mains seront là pour le dire..."


Tics Olympiques de Roland Fuentès

Résumé : Julien est bourré de tics. Le seul moment où il les oublie complètement, c'est quand il nage. Alors cet été, Julien a décidé de tirer profit des épreuves de natation des Jeux Olympiques de Pékin pour engager la plus dure des compétitions... Celle qu'il va se livrer à lui-même, contre ces tics qui lui empoisonnent l'existence !


Le journal de Grosse Patate de Dominique Richard

Résumé : Grosse Patate c'est le surnom qu'on lui donne à l'école parce qu'elle mange tout le temps.
Elle, elle sait qu'elle est ronde et douce. Dans sa classe Il y a Rosemarie la timide, Rémi son souffre-douleur, trouillard comme une fille, et Hubert dont tout le monde est amoureux. Grosse Patate raconte dans son journal la tristesse, le bonheur, les Interrogations d'une petite fille qui essaie de comprendre le monde.


Verte de Marie Desplechin

Résumé : A onze ans, la petite Verte ne montre toujours aucun talent pour la sorcellerie. Pire que cela, elle dit qu'elle veut être quelqu'un de normal et se marier. Elle semble aussi s'intéresser aux garçons de sa classe et ne cache pas son dégoût lorsqu'elle voit mijoter un brouet destiné à empoisonner le chien des voisins. Sa mère, Ursule, est consternée. C'est si important pour une sorcière de transmettre le métier à sa fille. En dernier ressort, elle décide de confier Verte une journée par semaine à sa grand-mère, Anastabotte. Puisqu'elles ont l'air de si bien s'entendre. Dès la première séance, les résultats sont excellents. On peut même dire qu'ils dépassent les espérances d'Ursule. Un peu trop, peut-être.


Lettres d'amour de 0 à 10 de Susie Morgenstern

Résumé : Ernest a dix ans. Dix ans de vide : sa mère est morte le jour de sa naissance et son père a disparu. Dix ans d'ennui : sa vie avec sa grand-mère, prénommée Précieuse, n'a rien de très exaltant : école, goûter, devoirs, soupe. Pas de téléphone, pas de télévision. Seule distraction : une mystérieuse lettre que le grand-père d'Ernest avait envoyée du front pendant la guerre, une lettre indéchiffrable. Ernest est bon élève, solitaire et taciturne, pour ne pas dire muet.
Jusqu'au jour où Victoire de Montardent arrive dans sa classe et jette son dévolu sur lui. Car Ernest est beau, ce que les autres filles de la classe avaient déjà remarqué...


Modifier le commentaire 

le 26 mai 2011 à 10:07

haut de page