Archéologie et protection de Glanum

 Archéologie et protection de Glanum

A l'initiative de Pierre Brun, puis de Henri Rolland, les premières fouilles commencèrent en 1921, un travail colossal permit de mettre à jour la ville de Glanum telle nous pouvons la voir aujourd'hui en face des Antiques. Un nouveau bâtiment d'accueil, des belvédères sur la colline, ont été construit à l'initiative de la caisse nationale des monuments historiques et des sites( aujourd'hui Centre des monuments Nationaux).

Ce site naturel est maintenant classé protégé. La faune et la flore sont protégés, il est donc interdit de les détruire, de les cueillir...

Les sites de Glanum et des Antiques ont bénéficié de protection juridique cohérentes et complètes aussi bien pour la protection ds vestiges que pour la protection de l'environnement floral.


 

Aucun commentaire pour le moment.

Modifier le commentaire 

par Amélie LHERM le 07 juin 2013 à 15:52

haut de page