Vaison la romaine.

 

Le Quartier de Puymin

Dans ce quartier, quatre îlots séparés par des rues ont été dégagés. La visite du Quartier de Puymin s'effectue en partant de l'entrée et en se déplaçant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Au centre se trouve le Musée de Vaison.
On commence par la Maison à l'Apollon Lauré qui est la plus importante des constructions subsistantes. Aprés être passé devant la Maison de la Tonnelle, il est conseillé, à ce stade, de visiter le Musée.
Ensuite en remontant un chemin en pente, on se dirige vers le
Théâtre qui s'appuie sur la colline de Puymin.

Maison à l'Apollon Lauré


Cette statue en marbre de l'Apollon Lauré date du IIème siècle après J-C, elle a donné son nom à la maison où elle a été retrouvée.

La Maison de l'Apollon Lauré a été dégagée sur une surface de 2000 m2, ce qui n'en constitue qu'une partie, en particulier il manque l'entrée principale et certaines composantes sont toujours enfouies sous les maisons modernes du voisinage .

Cette maison était la demeure d'une famille riche, elle permet de bien illustrer les différentes composantes d'une grande maison Romaine.


Vestiges de la Maison à l'Apollon Lauré (Musée de Vaison la Romaine)


La maison possèdait un espace pour recevoir les invités: un atrium entouré de grandes salles de réception pavées de mosaïques, ... Un autre espace était réservé à la vie de la famille: péristyle avec bassin et galeries couvertes, grande salle avec colonnades, salle à manger, chambres, cuisines, bains privés avec caldarium, tepidarium. Dans ces bains, le système d'hypocauste (chauffage) est partiellement visible (briques et conduites le long des murs).



Reconstitution de la Maison à l'Apollon Lauré (Musée de Vaison la Romaine)

 


 

Le Sanctuaire à Portiques


Ce Portique était un lieu de promenade publique, il se composait d'une enceinte de 64 mètres sur 52 de côté, avec une galerie couverte à colonnades décorée d'oeuvres d'art dans des niches. Au centre se trouve une esplanade avec un grand bassin et une construction. Sur les murs du portique se trouvaient des fresques, qui sont visibles au Musée.


Dans le mur Nord, un portique de type Rhodien (cf image ci-dessous) donnait accés à une salle comportant un autel, c'était sans doute un sanctuaire ou tout au moins un lieu de culte. Dans la Galerie Nord, trois niches contiennent des reproductions de statues dont les orignaux sont abritées dans la
Musée de Vaison.

LeThéâtre

Le Théâtre a été réalisé au Ier siècle aprés J-C : on y a retrouvé les statues des Empereurs Claude et Domitien exposées au Musée. Les statues de l'Empereur Hadrien et de son épouse Sabine sont du IIème siècle, il a sans doute été embelli pendant leur règne. Il a été remanié au IIIème siècle et sans doute abandonné au Vème siècle consécutivement aux troubles provoqués par les invasions barbares. Il a ensuite servi de carrière de pierres, en particulier le mur de scène qui a pratiquement disparu. Il a été redécouvert au début du XIXème siècle et identifié comme tel en 1821, il a été fouillé en 1907. Sa restauration s'est déroulée entre 1930 et 1932.

Le Théâtre est adossé à la colline de Puymin et regarde vers le Nord. Il mesure 96 mètres en largeur et est donc légèrement plus petit que celui d'
Orange, il pouvait contenir environ 6000 spectateurs. La photo ci-contre en donne une bonne représentation de même que la reconstitution ci dessous.


Reconstitution du Théâtre (Musée de Vaison la Romaine)


La colonnade du portique du dernier étage domine la Cavea, elle est en bonne partie celle d'origine, c'est un des seules à subsister dans les théâtres Romains de la Gaule. Un Velum, voile qui donnait de l'ombre aux spectateurs, prenait appui sur la partie supérieure du portique.
Les trois gradins du bas étaient destinés à recevoir des sièges mobiles, une barrière de pierre les séparant des autres. Ceux-ci étaient divisés en cinq par des escaliers aboutissant à l'
Orchestre (en bas, au centre), les gradins étaient accessibles par des Vomitoires (visibles sur la photo ci-contre) amenant les spectateurs à partir de galeries intérieures.
La scène a été creusée dans le roc, ce qui permet d'observer dans les fosses (cf photo ci-dessous) les restes des machineries pour le mouvement du rideau. Ce rideau faisait 37 mètres de largeur et il était baissé au début du spectacle et relevé à la fin. Le mur de scène faisait 28 mètres de hauteur, au même niveau que le haut du portique de la
Cavea. C'est dans les fosses qu'ont été retrouvées plusieurs statues qui sont maintenant exposées au Musée.


 

Modifier le commentaire 

le 07 juin 2013 à 15:43

haut de page