Les parties d'un aqueduc

- La source :Le choix de la source dépendait de la qualité de l'eau, de la puissance du débit et de la position géographique ( elle devait être plus haute que son point d'arrivée)

Titre : Source du pont du Gard
Source :  http://gam.jeanjean.free.fr/les-visites/eure.htm


Un aqueduc commençait le plus souvent par un bassin de collecte ( le plus souvent avec des digues ). Ensuite l'eau arrivait dans un bassin de décantation ( limariae piscinae ) qui la nettoyait de ses impureté et de ses saleté.



Titre : Bassin de décantation.
Source : http://www.ac-nancy-metz.fr/


L'eau passait ensuite dans le canal ( specus ) qui est construit avec un légère pente pour que l'eau ne s’arrête pas.


Le plus souvent l'eau passait dans des tunnels souterrains où les ouvriers travaillaient avec peu de lumière . Pour faciliter la progression de la construction des tunnels, on construisait des puits à partir de la surface jusqu'à la profondeur où devait être la canalisation.



Titre : canal souterrain
Source : http://www.chemillesurindrois.fr/


 Puis les puits étaient reliés entre eux grâce à des galeries souterraines( la canalisation définitive sera dans ces galeries).

Titre : Construction d'un tunnel
Source : http://mediterraneen.crdp-aix-marseille.fr/mediter1/aqueduc.htm


A l'arrivée de l'aqueduc, se trouvait le castellum aqua où il y avait des chambres de décantation puis l'eau était distribuée dans des tuyauteries urbaines.


Titre : Vestiges du castellum aqua de Nîmes
Source : http://fr.wikipedia.org/

 Le siphon inversé : C'est une méthode grâce à une quantité de pression, l'eau pouvait monter une pente après une pente plus importante

Titre : les siphons
Source : http://www.bing.com/

 

Modifier le commentaire 

par Noémie TINEL le 24 avr. 2013 à 13:40

haut de page