En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Santé

la lutte contre l'homophobie : agir à l'école

Par CAROLINE RAFFIER, publié le mardi 22 mai 2018 11:58 - Mis à jour le mardi 22 mai 2018 12:15
ob_86ffe1_2018-05-16-homophobie.jpg
A l'occasion de la journée internationale de lutte contre l'homophobie, c'est le moment de réfléchir comment lutter contre cette discrimination au sein de l'école.

Le terme homophobie, apparu dans les années 1970, vient de «homo», abréviation de « homosexuel », et de « phobie », du grec phobos qui signifie crainte. Il désigne les manifestations de mépris, rejet, et haine envers des personnes, des pratiques ou des représentations homosexuelles ou supposées l'être. Ce n'est pas une construction étymologique puisque « homo » ne renvoie pas au radical grec.

Est ainsi homophobe toute organisation ou individu rejetant l'homosexualité et les homosexuel-le-s, et ne leur reconnaissant pas les mêmes droits qu'aux hétérosexuel-le-s. L'homophobie est donc un rejet de la différence, au même titre que la xénophobie, le racisme, le sexisme, les discriminations sociales, liées aux croyances religieuses, aux handicaps, etc.

Une discrimination est une attitude, une action ou une loi qui visent à distinguer un groupe humain d'un autre à son désavantage. La lutte contre les discriminations est avant tout une démarche pour obtenir l'égalité en droit et en considération. Il ne s'agit pas d'obtenir des droits spécifiques ou des privilèges.

À l'école, des élèves ou des personnels peuvent, en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité sexuelle, être victimes d'homophobie. Celle-ci se manifeste par des comportements à caractère discriminatoire, voire des violences, qui tombent sous le coup de la loi (articles L 225-1 et 132-77 du code pénal). En 2015, le sujet de l'homophobie a été explicitement libellé dans les programmes d'enseignement moral et civique. Conjointement, l'institution d'un parcours citoyen de l'élève permet d'inscrire toutes les actions de prévention et de lutte contre les discriminations, notamment homophobes, dans le cadre de la transmission et du partage des valeurs de la République.

Exemple de campagne de lutte contre l'homophobie à l'école :

En 2013, l’association LGBT irlandaise BeLonG To Youth Services diffuse “Stand Up ! Don’t Stand for Homophobic Bullying” (“Lève-toi ! Ne soutiens pas le harcèlement homophobe”). Dans le clip cumulant plus d’un million de vues, deux garçons flirtent discrètement en sortant des cours avant d’être découverts par un groupe de jeunes agressifs. La tête de turc désignée doit retourner au lycée, poursuivie par les regards moqueurs et les insultes. Jusqu’à ce que certains de ses camarades se lèvent et prennent la main d’une personne du même sexe, entraînant tous les élèves avec eux.

youtu.be/lrJxqvalFxM

 

Campagne de lutte en France :

www.education.gouv.fr/pid32090/contre-l-homophobie-a-l-ecole.html